Daesung Lee

Né à Busan en 1975, Daesung Lee est un photographe sud-coréen. Il vit et travaille à Paris depuis 2010.

En 2003, il débute dans la photographie commerciale, après avoir obtenu son Master en Beaux-Arts – Option Photographie, à Séoul.

A partir de 2008, il se tourne vers la photographie documentaire, car, ce qui l’intéresse, c’est la vie des autres, leur histoire personnelle lorsqu’elle s’inscrit dans un grand ensemble, dans un contexte plus large, notamment la mondialisation.

De 2008 à 2010, il réalise une série de reportages photographiques sur les villes minières en Asie. L’exploitation des ressources naturelles étant à la base de toute économie mondialisée, il s’intéresse aux conséquences de l’extraction minière sur l’environnement et les condiTIons de vie des mineurs et des populations locales. En 2011, il publie en Corée du Sud un livre sous forme d’essai photographique sur ces villes minières intitulé « Dark Land, Bright Hope ».

A partir de 2010, la crise environnementale devient l'un de ses sujets majeurs, avec pour objectif de rendre visible l’impact du changement climatique sur la vie des autres. Pour cela, il cherche à développer de nouvelles formes d’expression de la photographie documentaire. Il utilise alors une approche conceptuelle avec des images mises en scène et des installations.

En 2011, dans la série « Sur le rivage d’une île qui disparaît », il réalise des portraits mis en scène des habitants de l’île de Ghoramara en Inde. Ces habitants seront un jour amenés à qui[er leur île, suite à l’élévation du niveau de la mer. En 2015, dans la série « Archéologie du Futur », il parle des conséquences de la désertification en Mongolie ; la vie nomade risque de bientôt disparaître et de n’être visible que dans les musées. Il crée un diorama de musée qu’il installe dans le désert.
Ces deux séries ont été largement publiées dans la presse française et internationale; Le Monde, Courrier International, Geo Magazine Allemagne, The New Yortier, The Washington Post, ... Elles ont été exposées dans nombreux festivals internationaux, comme par exemple en France à Photoquai 2015 et La Gacilly Photo Festival 2016. Daesung Lee a été parmi les lauréats du « Sony World Photography Awards » en 2013 et 2015. Il a remporté le Prix « Lens Culture Portait Award » en 2015 et le Prix Voies-off en 2016. En 2014, il a été nommé « Photographe environnemental de l’année » à Londres. En 2016, il a été nominé pour le Prix Pictet.

Depuis, il continue de repousser les limites de la photographie documentaire en ayant recours à la fiction pour aborder des sujets en profondeur et dans leur complexité. Pour “donner à penser”, il propose un autre point de vue ; il joue avec nos idées préconçues en détournant des objets symboliques ou en présentant une fiction sous la forme d’un documentaire.

En 2017, dans son projet « Les souvenirs dont on ne veut pas », il crée des boules de neige de lieux touristiques retraçant le vécu difficile des migrants dans ces endroits. Ce travail a été exposé dans le cadre du Festival Photolux en Italie la même année. En 2017, son projet « La Forêt Rouge » porte sur les sites d’enfouissement des déchets nucléaires dont l'accès devra être interdit aux générations futures pendant 100 000 ans. Compte tenu de l’impossibilité à transme[re l’information sur une si longue période. Thomas Sebeoti, anthropologue et philologue américain, a suggéré de fonder un « clergé atomique ». Ce « clergé » créerait une zone d'exclusion autour de ces sites sur la base de tabous, de mythes à créer et à propager dans la population. Partant de cette idée, Daesung Lee a créé un « faux documentaire » pour leurrer les lecteurs de la même façon que les générations futures le seront. Pour donner de la crédibilité à son récit, il a utilisé des images d’archive et il a inventé une tradition chamanique, une légende, des objets du culte, des illustrations d’époque qu’il amis en scène. Son livre est pour le moment un prototype qu’il souhaite publier. Ce travail a été finaliste de la Bourse des Amis du Musée Albert-Khan en 2017. Il a fait l’objet d’une exposition individuelle à Bourg-en-Bresse au Centre d’Art Contemporain H2M en novembre 2018.

EXHIBITIONS

Selection of Solo Exhibitions

2020 ‘On the shore of a vanish island’
Maison de l’International de Brest
2020 "La forêt Rouge" - La maison de la Fontaine, Brest, France
2019 “Futuristic Archaeology” - Museo Municipal de Bellas Artes de Tandil, Argentine
2019 “Futuristic Archaeology” - Galerie &co119, Paris, France
2018 “La Forêt Rouge” - Centre d’Art Contemporain H2M, Bourg-en-Bresse, France
2018 “Futuristic Archaeology” - Festival de la Luz 2018, Buenos Aires, Argentina
2016 “On the shore of a vanishing island” - Passage Sainte-Croix, Nantes, France
2016 “Futuristic Archaeology” - Cortona On The Move, Cortona, Italy
2015 “On the shore of a vanishing island” - Catherine Edelman Gallery, Chicago, U.S
2014 “On the shore of a vanishing island” - Amy-d Arte Spazio, Milan, Italy

Collectives

2020 Festival photo ‘Les Focales du Pays d’Auge’, Honfleur(upcoming)
2019 F2 Fotofestival, Dortmund Germany
2018 Photo Phnom Penh Festival, Cambodia
2018 Breda Photo Festival, Breda,Netherlands
2018 Acampa Festival 2018, Coruna,Spain
2018 Saison Photographique de l’Abbaye Royale de l’Épau, France
2017 Photolux Festival, Lucca, Italy
2017 Back-light Photo Festival, Tampere, Finland
2016 Angkor Photo Festival, Siem Reap, Cambodia
2016 Foto Istanbul, Turkey
2016 Getxo Photo Festival, Getxo, Spain
2016 Gibelina PhotoRoad, Sicile, Italy
2016 Projection Voies-off, Festival d’Arles, France
2016 La Gacilly Photo Festival, La Gacilly, France
2016 Riga Photo Month, Riga, Latvia
2016 MIA Photo Fair, Milan, Italy
2015 OFF Festival, Bratislava, Slovakia
2015 Festival della scienza, Genova, Italy
2015 Belo Horizonte International Photography Festival, Belo Horizonte, Bresil
2015 Tokyo International Photo Festival, Tokyo, Japan
2015 Photoquai 2015, Musée du Quai Branly, Paris, France
2015 Organ Vida International Photo Festival, Zagreb, Croatia
2015 Athens Photo Festival, Benaki Museum, Athènes, Greece
2015 The Curve Exhibition - Santa Fe Photography Festival, Santa Fe, U.S
2015 Flash Forward Festival, Boston, U.S
2015 Barcelona International Photography Awards 2015, Valid Foto Gallery, Barcelona, Spain
2015 “Memorie di equilibrio”, Amy-D arte spazio, Milan, Italy
2014 Organ Vida International Photo Festival, Zagreb, Croatie
2014 Environmental photographer of the year 2014, Royal Geographic Society, Londres, Royaume-Uni
2014 Sony World Photography Awards 2013, Month of Photography Bratislava, Slovaquie
2013 Sony World Photography Awards 2013 Exhibition, Somerset House, Londres, Royaume-Uni

Prix

2017 Tokyo International Photo Festival, Japon - Finaliste
2017 Bourse de l’Association des Amis du Musée Albert Kahn, France - Finaliste
2016 Prix Pictet, Suisse - Nominé
2016 Prix Voies-Off, Arles, France - Lauréat
2016 Riga Photo Month, Lettonie - Finaliste
2015 Belo Horizonte International Photography Festival, Brasil - Finalist
2015 Tokyo International Photography Festival, Japan - Finalist
2015 Organ Vida International Photo Festival, Croatia - Finalist
2015 Cortona International Photo Festival Award 2015, Italy - Lauréat
2015 Athens Photo Festival, Grèce - Finalist
2015 Sony World Photography Awards 2015 - 2ème Prix, Professionnels - category“Conceptuel”
2015 Lens Culture Portrait Awards 2015 - Lauréat
2015 The Choice Awards, Santa Fe Photo Festival, Etats-Unis - 2ème Prix
2015 Barcelona International Photography Awards 2015, Espagne - Lauréat
2014 Lens Culture Visual Story Telling Award 2014 - Lauréat
2014 Organ Vida international photo Festival 2014, Croatia - Finalist
2014 Environmental photographer of the year 2014, U.K- Finalist
2013 Sony World Photography Awards 2013 - 3ème Prix, Professionnels - Catégorie “Questions contemporaines”

Publications presse

2019 10 Marie Claire, Chine - “Archéologie du Futur”
2017 “Forschungsfelder” Magazine, publié en supplément de l’hebdomadaire “die ZEIT” - “Archéologie du Futur”
2017 UNESCO Courier, France - “Sur le rivage d’une île qui disparaît”
2017 Circle Magazine, Espagne - “Archéologie du Futur”
2017 Marie Claire, Corée du Sud - “Archéologie du Futur”
2016 La Republica, Italie - “Sur le rivage d’une île qui disparaît”
2016 Amica Magazine, Italie - “Archéologie du Futur”
2016 Causette, France - Portfolio “Archéologie du Futur”
2015 Le Monde, Edition spéciale COP21, France - “Archéologie du Futur”
2015 Clés Magazine, France - “Sur le rivage d’une île qui disparaît”
2015 Udvikling Magazine, Danemark - “Sur le rivage d’une île qui disparaît”
2015 Pagina 99 Magazine, Italie - “Sur le rivage d’une île qui disparaît”
2015 Polka Magazine, France - “Archéologie du Futur”
2015 Le Journal du Dimanche, France - “Sur le rivage d’une île qui disparaît”
2015 Die Zeit, Allemagne - “Sur le rivage d’une île qui disparaît”
2015 Libération, France - “Sur le rivage d’une île qui disparaît”
2015 The Guardian, Royaume-Uni - “Archéologie du Futur”
2015 Gente Di Fotografia, Magazine, Italie - “Archéologie du Futur”
2015 European Photography, Magazine, Allemagne - “Sur le rivage d’une île qui disparaît”
2015 Esquire Magazine Malaysia - Portfolio “Archéologie du Futur”
2015 The New Yorker Photo Booth, Etats-Unis - “Archéologie du Futur”
2015 GEO Magazine, Allemagne - “Archéologie du Futur”
2015 Huffington Post, Etats-Unis, Québec, Maghreb - “Archéologie du Futur”
2015 Feature Shoot, Etats-Unis - “Archéologie du Futur”
2015 The Washington Post, Etats-Unis -“Archéologie du Futur”
2015 The creators project, Vice Online - “Archéologie du Futur”
2015 Courrier International, France - Portfolio “Archéologie du Futur”
2014 La Republica, Italie - “Sur le rivage d’une île qui disparaît”
2014 Huffington Post, Italie - “Sur le rivage d’une île qui disparaît”
2013 Amica Magazine, Italie - “Sur le rivage d’une île qui disparaît”
2013 Huffington Post, Etats-Unis, France, Japon, Grèce - “Sur le rivage d’une île qui disparaît”
2013 XL Semanal, Espagne - “Sur le rivage d’une île qui disparaît”
2013 M, Le magazine du Monde, France - “Sur le rivage d’une île qui disparaît”
2013 The Guardian, rubrique ‘Eye witness’, Royaume-Uni - “Sur le rivage d’une île qui disparaît”
2012 L’actualité Magazine, Canada - “Sur le rivage d’une île qui disparaît”
2012 CNN Online Photoblog, Etats-Unis - “Sur le rivage d’une île qui disparaît”
2012 NZZ (Neure Zuerchur Zeitung), Suisse - “Sur le rivage d’une île qui disparaît”

Book

2011 “Dark Land, Bright Hope”, livre sous forme d’essai photographique sur les villes minières en Asie, Editions Ramber, Corée du Sud


BODY OF WORK
  • Daesung Lee — Untitled 11
  • from  2,800 €
  • Daesung Lee — Untitled 10
  • from  2,800 €
  • Daesung Lee — Untitled 9
  • from  2,800 €
  • Daesung Lee — Untitled 8
  • from  2,800 €
  • Daesung Lee — Untitled 7
  • from  2,800 €
  • Daesung Lee — Untitled 6
  • from  5,000 €
  • Daesung Lee — Untitled 5
  • from  2,800 €
  • Daesung Lee — Untitled 4
  • from  2,800 €
  • Daesung Lee — Untitled 3
  • from  2,800 €
  • Daesung Lee — Untitled 2
  • from  2,800 €
  • Daesung Lee — Untitled 1
  • from  5,000 €